Eléments de synthèse

L’édition scolaire numérique correspond au premier thème  de veille retenu dans le cadre de VSTICE . L’équipe de l’Université Paris Descartes  a cherché à identifier des articles, des rapports institutionnels et des réseaux intéressés par l’édition numérique scolaire pour et dans les pays d’Afrique francophone.  Les actions de veille, commencées en juin 2013, ont permis de produire un premier corpus de 57 ressources à l’automne 2013. Elles ont ensuite été poursuivies jusqu’en février 2014.

Il convient de souligner que les ressources sélectionnées sont de granularité assez différente (article de presse web, vidéos, rapports, etc.). Ces ressources ont d’abord été organisées en cinq parties thématiques, comptant en moyenne chacune une dizaine de documents :

  1. le contexte général de l’édition (scolaire numérique) en Afrique subsaharienne et dans les pays francophones,

  2. les manuels (numériques),

  3. les smartphones et tablettes,

  4. les Ressources Educatives Libres (REL) et les logiciels libres en éducation,

  5. les Tableaux Numériques Interactifs (TNI).

Chaque document et chaque partie ont donné lieu à la rédaction de synthèses. À cet ensemble de documents synthétisés et structurés, s’ajoutent l’indexation et un premier classement de 37 sites internet1. Les 57 documents traités sont en langue française2. Parmi les 57 ressources analysées, différentes distinctions sont présentées ci-dessous :

Zones géographiques

  • Afrique subsaharienne : 13

  • Afrique3 : 10

  • International : 14

  • Pays francophones : 20

Types de discours

En fonction des caractéristiques des ressources (sources, aspects linguistiques, etc.), nous avons opéré une classification en 4 classes :

  • Scientifique : 24

  • Militant : 7

  • Marchand : 3

  • Vulgarisation : 18

  • Prophétique : 5

Il convient bien entendu de considérer une telle classification avec prudence, certaines ressources se situant aux marges de plusieurs classes.

Objets considérés

  • TICE : 7

  • Manuels numériques : 12

  • Ressources éducatives libres (REL) : 11

  • Autres : 64

Ce corpus est limité quantitativement pour deux raisons. La première est liée à la définition volontairement étroite de la problématique. La seconde est que les actions de veille ont permis d’assembler un corpus plus important mais au sein duquel un certain nombre de documents n’ont pas été considérés parce qu’ils étaient datés, parce que leurs contenus n’étaient pas assez développés ou bien parce qu’ils ne concernaient pas les zones géographiques d’intérêt prioritaire (hors Francophonie).

On peut relever l’équilibre entre les différentes parties, les types de discours et  objets technologiques considérés. Néanmoins, les publications relatives à l’édition scolaire numérique en Afrique ne sont pas les plus nombreuses : pour les pays Africains, l’analyse a montré que, si les technologies mobiles semblent renouveler les espoirs de développement des pays via l’amélioration des pratiques éducatives appuyée par les TICE, les questions d’édition scolaire numériques sont encore très récentes. Le manque de ressources en langues locales, développées sur des artefacts spécialement conçus pour les contextes des pays africains, interopérables et utilisées à des fins de formation en fonction de pédagogies actives apparaît particulièrement vif.

On relève également une prépondérance des discours scientifiques, ce qui appuie la validité du corpus afin d’aménager des réflexions sur la base de savoirs et de connaissances actualisées et de pointe au sujet du premier thème investigué. L’étude de textes provenant de sources de vulgarisation, militantes, entrepreneuriales ou encore qualifiables de « prophétiques » permet d’éclairer des représentations sociales des objets technologiques ainsi que les finalités parfois peu claires de leur insertion en éducation. On peut voir ici s’esquisser les tensions entre des systèmes d’activités partageant partiellement des buts, des objets, des résultats.

L’apport de la recherche dans ce cadre aura été relatif à la structuration et au traitement de ce corpus afin d’aménager petit à petit une vision prospective au sujet de l’édition numérique scolaire en Afrique subsaharienne. Ce travail n’est pas terminé et doit se poursuivre par l’enrichissement du corpus.

1 Voir les références

2 Un seul document comporte des textes en anglais.

3 On a distingué l’Afrique de l’Afrique subsaharienne dans les différents classements, soit parce que les documents faisaient référence à la situation du continent de manière générale, soit parce qu’ils étaient relatifs à des pays d’Afrique non-francophone.

4 La catégorie « autres » regroupe des objets de type « partenariat éditorial », « édition numérique », « fracture numérique », « infrastructures pour les TIC », « réseaux enseignants », etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>